Test de continuité électrique : comment interpréter les résultats ?

Publié le : 18 novembre 20225 mins de lecture

Pour garantir le bon fonctionnement d’un élément ou d’un circuit électrique, il est crucial de laisser circuler parfaitement le courant. Afin de savoir si le courant passe de manière optimale, il est possible de le vérifier grâce à un test de continuité. D’ailleurs, ce test est très sollicité lors d’un nouveau branchement électrique ou durant un simple dépannage. Ceci est souvent utilisé par les électriciens. Quelle est la définition de la continuité électrique ? Pourquoi faut-il la mesurer ? Comment interpréter les résultats affichés sur le test de continuité électrique ?

Qu’est-ce que la continuité électrique ?

La continuité électrique est la faculté du courant à circuler dans tous les circuits. Si la circulation du courant est interrompue, cela peut troubler ou arrêter le fonctionnement du dispositif à alimenter. Par exemple, si l’on appuie sur le « ON » d’un interrupteur, la lampe va s’allumer, car il y a une bonne circulation de courant. Par contre, la circulation du courant peut être interrompue si l’on positionne l’interrupteur sur « OFF ». Par ailleurs, il est toujours indispensable d’effectuer un test de continuité électrique après chaque installation d’électricité, car cela permet d’identifier s’il y a une continuité de courant ou pas. Ce test figure donc comme une sorte d’essai pour déterminer si l’état du circuit est ouvert ou fermé. Pour tester cette circulation, il suffit d’utiliser un appareil adapté. Il s’agit d’un multimètre (c’est un testeur de continuité). Avant de tester la continuité, n’oubliez pas de débrancher toutes les sources d’électricité pour garantir la sécurité de l’électricien. Veuillez voir ce lien pour plus d’informations sur le sujet.

Pourquoi est-il important de mesurer la continuité électrique ?

Après un nouveau branchement d’électricité dans un bâtiment neuf ou après une rénovation, il est possible que l’installation des fils électriques soit défectueuse. Pour assurer la bonne circulation du courant dans le bâtiment, il faut donc effectuer quelques ajustements. D’où la nécessité d’utiliser un appareil de mesure de la continuité électrique. Ce testeur de continuité permet de connaître la source du problème et de résoudre l’erreur de branchement. Ainsi, il n’y a plus aucun risque de dysfonctionnement ni de destruction des appareils électriques dans la maison. À part cela, il est aussi envisageable que l’on ne retrouve plus le binôme de chaque fil électrique après une désinstallation provisoire, par exemple lors d’une rénovation de maison. En effet, le multimètre permet d’identifier les deux fils consécutifs. Au lieu de remonter une nouvelle installation des fils électriques comme l’initial, l’utilisation du testeur permet ainsi de gagner du temps. Cet appareil va permettre de tester la continuité de la terre. Cela est généralement indispensable pour assurer la performance d’une installation de courant mis à terre (ou vers le sol).

Quelle est l’interprétation des résultats d’un test de continuité électrique ?

Le multimètre permet de mesurer l’intensité d’un courant (en ampère), la tension (en volte) et le circuit (en ohms). D’ailleurs, les résultats peuvent s’afficher sous un système de pointage en aiguille ou en chiffre défini sur les appareils numériques. En outre, si la mesure continuité affiche une valeur très proche de 0, cela signifie que la continuité du courant est positive. L’élément testé fonctionne donc parfaitement. Au contraire, une valeur de 1 et plus signifie que le circuit ne circule pas vers l’appareil électrique. Il y a de ce fait un mauvais branchement de fils électriques. Lors du contrôle continuité fil électrique, le multimètre diffuse souvent un léger son lorsque le résultat est positif. Cela permet de faciliter la tâche de l’électricien, car il n’est plus obligé de vérifier l’écran du testeur de continuité à chaque fois qu’il souhaite s’assurer du résultat. Le multimètre est plus ou moins facile à utiliser.

Panneaux solaires : Quelle est la quantité d’électricité que je peux produire ?
Comment faire une transition énergétique ?

Plan du site